EN  /  FR

Frais de port offerts dès 300 euros d’achat

Mother Denim

Encensée par la presse, la griffe californienne de denim nous fait un corps de rêve.

"Si vous enfilez un jour un denim Mother, vous tomberez raide dingue de la silhouette qu'il vous fait. Ces jeans sont fabriqués dans des toiles qui agissent comme un cosmétique et gomment tous les défauts grâce à des matières d'une souplesse infinie"

Source Elle du 26 Août 2016

Encore une nouvelle marque de jeans ?

C'est à peu près ce qu'on s'est dit lorsqu'on a entendu parler de Mother Denim pour la première fois. Il est vrai que la Californie compte quasiment autant de marques de denim qu'Aix en Provence de fontaines. En exagérant à peine.

Alors, qu'est ce que Mother, label fondé en 2010 par Lela Becker et Tim Kaeding, situé à Downtown L.A. au coeur du quartier du denim, peut apporter de plus ?

La force de Mother, c'est la coupe "on veut flatter tout le monde, pas seulement les mannequins" confirme Lela.

Leur Best-seller absolu, le modèle "Looker" est un jean Skinny qui réussit le pari d'être à la fois stretch et d'avoir de la tenue. Il est doux au toucher, galbe la jambe et enveloppe la taille à la bonne hauteur au-dessus des hanches. Même leurs versions Insider Crop, ce jean légèrement trop court et coupé bord franc sur le bas, ou encore le boyfriend "The Tomcat", sont féminines car elles suivent les courbes du corps.

L'humour à fleur de toile

"L'autorité m'ennuie" déclare Lela sans façon. Le décor est posé : à l'image de ses deux fondateurs, Mother Denim n'aime rien tant que bousculer les conventions. Cela passe par une bonne dose d'humour et d'autodérision. Exemple, pour leur première campagne, ils choisissent de faire poser une fille...en culotte. Pas mal pour une marque de jeans. Un coup de poker qui lui permet d'imposer une image irrévérencieuse et de rappeler en sous-texte que c'est la client (ou ses fesses) qui est au centre de leur démarche.

Quant au nom, Mother, il intrigue autant qu'il fait sourire. "On voulait que chacun se sente libre de l'interpréter comme il le souhaite, et qu'on puisse lui associer d'autres mots" explique Tim. A l'image de leurs chaussettes "Mother Fucker" ou "Mother Superior" et puis "c'est le deuxième mot le plus recherché dans Google" ajoute Tim. CQFD.

Source Grazia Mode du 17.02.17